Commerce ubiquitaire, web3.0 & homo sapiens : révolution sur la décision d’achat

Le commerce ubiquitaire, ou le commerce « présent partout » serait il en quelques sorte la manière de démistifier l’acte d’achat, et repréciser le besoin (philosophique) primair du consommateur :

—> obtenir les produits qu’il a besoin.

et non :

—> passer du temps à obtenir ce qu’il a besoin.

En effet, pourquoi passer du temps à chercher et acheter des produits ? alors que l’homme moderne (dans le sens home sapiens sapiens) a bien des choses plus intéressantes que faire du lèche vitrine… même du e-leche vitrine.. Ce qui compte c’est de les avoir, et non de les chercher…

il s’agit donc de faire ses courses sans s’en rendre compte… (?)

le commerce ubiquitaire va de pair avec l’informatique ubiquitaire, qui va progressivement s’inflitrer dans notre quotidien. Voici de quoi synthétiser la vision du commerce classique : C2C, C2B, B2B et Ubiquitaire :

commerce ubiquitaire

Donc revenons à notre problème de besoin fondamental… : l’objectif de l’homo sapiens sapiens est que la machine à bière soit toujours dispo (oui), bien fraiche et sans rupture de stock (oui)… Imaginons que lorsque vous utilisez intensivement, en une soirée, votre fut de bière; celle ci envois un tweet* dans le cyberespace sidéral … à un commerçant ubiquitaire , celui ci a pour objectif de réaliser une commande automatique que vous recevrez dès le lendemain.

biennnn voici du vrai « cas d’utilisation » bien réalisé.

cela est réelement innovant, car pour les biens les plus importants et les plus récurant dans le quotidien, l’acte d’achat est « sous-traité » et ces biens pourraient devenir des biens disponible ubiquitairement, c’est à dire :

–>qu’on réalise son achat sans s’en rendre compte !

les perspectives pourront se décliner à l’infini avec la géolocalisation (par exemple l’homo sapiens senior est en vacances , ma trousse à médicament est bientôt vide, le commerçant ubiquitaire va réaliser une commande à la pharmacie la plus proche, que le patient recevra grace à une livraison urgent UPS en main propre , à l’endroit exact que son téléphone indique…) ça parait très tendance pourtant tous ces moyens technologiques sont déjà bel et bien existant.

L’U-Retail (Commerce ubiquitaire) est donc la convergence de l’informatique partout (web3.0 mais ça c’est un autre sujet), du tagging (géotagging, puces rfid…) , et surtout de nouveaux besoins du consommateur, dont le principal but n’est plus de réaliser l’achat mais d’obtenir ce qu’il a besoin sans se poser de questions…

De nombreux projet autour du U-retail sont déjà bien lancé, notamment à lille.

à suivre…!

ça me donne soif tout ça!

*biensur le tweet est un clin d’oeil … il s’agirait plus d’un banal webservice ou une requete REST.

Publicités

Un commentaire

  1. Bonjour, Je ne connaissais pas du tout ce type de commerce avant d’être tombé sur un article le traitant également ( http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/marketing-ubiquitaire-digitalisation.php ) et je dois dire que je ne suis pas sûr d’être excité ou effrayé par cela :-/
    L’exemple du Japon, où c’est déjà en place, dans l’article précité permet de grande chose, mais est-ce que l’on ne va pas être surexposé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s