Avez-vous déjà rencontré ces « magasins …

Avez-vous déjà rencontré ces « magasins éphémères » qui ont une date de fermeture programmée… il s’installe à côté de chez vous, en faisant un coup de buzz local… ils vendent leurs produits et s’en vont … Peut être était-ce le fameux magasin Toys’R’Us Express qui ouvre uniquement pendant les fêtes de noël et qui disparait ensuite…

Ce concept intéressant en termes marketing (mais désastreux en termes sociaux, mais c’est un autre sujet) marque le pas sur une nouvelle ère, qui s’engagera de manière structurelle (jetez un oeil sur cet interview L‘éphémère n’est pas une mode éphémère » de Gilles Lipovetsky auteur de  L’empire de l’éphémère, Gallimard)

Quelle sera la conséquence de ce passage à « l’ultra rapide » , ou les produits seront consommés qu’une fois, puis jetés.

Un exemple flagrant : prenons  le principe des « App Store » , et celui d’Apple : les applications iPhone, qui sont acquises à un prix minimes sont utilisées très peu de temps puis sont oubliées  … ils s’en vendent pourtant des millions. Par leur prix accessible, les consommateurs se permettent de faire l’acquisition de plusieurs applications… qui ne sont pourtant pas des produits « phares » ou « connus ». De part l’infidélité croissante des consommateurs (à leurs produits, à leurs marques) : l’usage de ces produits va devenir de plus en plus ponctuels. Cela va créer disposition particulière pour offrir la possibilité au consommateur d’acquérir encore plus de produits très variés et donc enrichir cette bonne vieille longue traine…

Ce principe de consommation, ou de répartition a été identifié par  Chris Anderson qui explique la découverte de cette surprenante réalité : ce n’est plus quelques produits qui concentrent l’essentiel des ventes , mais ce sont des multitudes et très variés produits qui vont constituer le 98% des volumes.

Pour faire face à cette variété, il est nécessaire d’oublier les méthodes traditionnelles de définition des produits… ou la conception et la production du produit prends des mois…  il va être nécessaire d’offrir un modèle ultra rapide qui va propulser une offre « variée » et « éphémère » , c’est à dire présente au bon moment au bon endroit …

Raison de plus pour adapter l’organisation des entreprises pour un modèle plus « agile » et « innovant ».  (cf. mes articles précédents : Le protectionnisme d’Apple : nécessaire (pour Apple) ?Quelle sera l’entreprise 3.0 ? et Positionnement des différentes formes de Management )

Le « tout numérique »*  et l’arrivée de la génération « Home Numericus »** devrait forcer ce passage au tout éphémère et à la longue traine, le sujet est donc passionnant et ne fait que commencer…

*: c’est à dire l’informatique partout
** : référence aux génération Y,Z… qui connaissent très bien internet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s